chasseur immobilier et expert immobilier

chasseur immobilier et expert immobilier

Chasseur immobilier et expert immobilier

Chasseur immobilier et expert immobilier : le chasseur immobilier (agent immobilier) n’est pas un expert immobilier. Mais son métier, ses obligations professionnelles le conduisent à s’intéresser nécessairement au domaine de compétence de l’expertise immobilière 

 

 1. Chasseur immobilière et expert immobilier : le chasseur immobilier n’est pas un expert immobilier

Chasseur immobilier et expert immobilier : des métiers distincts

Un chasseur immobilier est un intermédiaire commercial au service exclusif de l’acheteur. Ce professionnel est spécialisé dans la recherche immobilière pour ses clients, il sélectionne les biens, organise les visites et joue un rôle de conseil et d’information. Le chasseur immobilier présente des avantages pour le client. Il a notamment une mission importante d’accompagnement de son client tout au long du projet, jusqu’à la signature de l’acte d’achat et même jusqu’au déménagement.

Un expert immobilier est un spécialiste de l’évaluation des biens, soit de l’évaluation vénale soit de l’évaluation technique. Il intervient à la demande des particuliers ou d’institutions. Dans tous les cas c’est un expert reconnu pour ses compétences et son expérience. Lorsqu’il est agréé cet expert fait l’objet d’une reconnaissance par un réseau d’experts auquel il est affilié. Cette reconnaissance donne des garanties sur son indépendance, ses compétences et les procédures normalisées qu’il emploi dans l’exercice de son métier.

L’expert Immobilier en valeur vénale est un spécialiste de l’évaluation vénale ou locative d’un bien immobilier. Il intervient sur site dans le cadre d’une transaction ou d’une valorisation patrimoniale. Il possède des compétences élargies en la matière, notamment en termes de méthodes de calcul. Dans son estimation il observe les facteurs juridiques, économiques, techniques et fiscaux, il tient compte des éléments matériels qui agissent sur l’évaluation : la surface, de la qualité de la construction et de ses matériaux, l’état général du bien, de l’emplacement géographique et du confort (l’orientation, le respect des normes).

L’expert en bâtiment est un spécialiste de l’évaluation de la conformité et des pathologies du bâtiment. Il intervient à la demande des particuliers ou d’institutions dans le cadre d’un litige ou pour déterminer l’état de travaux nécessaires. L’expert en bâtiment donne un avis technique sur l’état d’un bâtiment. Pour cela, il intervient sur site, dans un contexte de malfaçons (erreur de conception ou de réalisation), de désordres (fissures, humidité…), de sinistres (incendie, inondation, affaissement du terrain, etc.). Puis il procède en 3 temps : observation des symptômes, diagnostic de la pathologie et préconisation des remèdes de la construction malade.

Chasseur immobilier et expert immobilier sont des métiers aux missions et compétences distinctes. Toutefois le chasseur immobilier ne peut ignorer le domaine de l’expertise.

 

 2. Chasseur immobilier et expert immobilier : les raisons d’un intérêt pour l’expertise immobilière

Chasseur immobilier et expert immobilier : les obligations professionnelles du chasseur immobilier le conduisent à s’intéresser aux compétences de l’expertise immobilière.

Le chasseur immobilier est tenu à une obligation d’information, de conseil et de mise en garde de ses clients et de leurs cocontractants. Il doit fournir les informations relatives au bien, mais il doit également informer sur les risques de l’opération projetée et sur la façon de les éviter. Le chasseur immobilier doit notamment informer les acquéreurs sur la conformité des lieux aux normes d’habitabilité, sur l’existence de vices apparents qu’il ne peut ignorer. Il doit d’être capable d’observer les désordres apparents, et d’envisager leurs conséquences au niveau du prix de vente. Il doit expliquer à son client les conséquences financières de l’opération qu’il projette. Le chasseur immobilier doit être capable de découvrir les capacités de financement d’un client, et comprendre la sémantique des organismes bancaires. Ces obligations impliquent que le chasseur immobilier doit non seulement délivrer, loyalement, toutes les informations en sa possession de nature à influer sur la décision de l’acquéreur, mais aussi qu’il doit se renseigne sur tous les points d’une certaine importance. Autrement dit, il doit comprendre et vérifier les informations en sa possession et ne pas se contenter de restituer les renseignements donnés par le vendeur. Le chasseur immobilier n’est pas un expert immobilier, mais il ne peut se désintéresser de la vie et de l’état du bien qu’il sélectionne pour son client.

L’accompagnement clients : dans sa mission d’accompagnement qu’il revendique, le chasseur immobilier prend en compte l’exigence de compréhension de ses clients ainsi que leur demande de services. Au-delà de l’obligation d’information et de renseignement, le conseil sur des sujets qui nécessitent une certaine expertise fait partie des prestations assurées par le chasseur immobilier. Bien que n’étant pas expert immobilier, sa démarche d’accompagnement de ses clients, répond à un besoin de compréhension et de vulgarisation de données complexes.

La mission de négociateur : négocier le prix d’un bien nécessite de pouvoir estimer le juste prix et donc de porter un jugement sur la qualité du bien, le contexte juridique, économique, fiscal et technique. Le chasseur immobilier n’est pas un expert en valeur vénale. Toutefois le chasseur immobilier chargé de négocier le bien pour le compte de son client doit être capable d’estimer le juste prix en tenant compte des multiples facteurs de causalité en interaction qui concourent à sa détermination. Cette compétence impacte ses qualités de négociateur et sa crédibilité de professionnel.

Chasseur immobilier et expert immobilier : les obligations professionnelles du chasseur immobilier le conduisent à s’intéresser aux compétences de l’expertise immobilière.

 

3. Chasseur immobilière et expert immobilier : prise en compte de la culture systémique du métier d’expert

 Chasseur immobilier et expert immobilier  : les obligations professionnelles du chasseur immobilier le conduisent à s’intéresser à la démarche systémique de l’expert immobilier.

 Le chasseur immobilier n’est pas un expert et c’est une limite qui s’impose dans son devoir d’information de conseil et de mise en garde. Toutefois dans un contexte de marché complexe et du niveau d’information et de conseil demandé au chasseur immobilier, ce dernier a tout intérêt à renforcer ses compétences dans le domaine de l’expertise immobilière.

En particulier, la valeur vénale d’un bien immobilier est difficile à appréhender. La détermination du « juste prix » nécessite la maîtrise des éléments de valorisation ou de dévalorisation du bien immobilier, c’est à dire des facteurs déterminant de la valeur d’un bien qui sont techniques, économique, juridiques et fiscales :

Technique : la valeur d’un bien dépend de ses qualités techniques, de ses qualités architecturales, de son état de santé (pathologies), des prestations de ses équipements, etc.

Economique : la valeur d’échange d’un bien dépend l’état de l’offre et de la demande sur un marché donné et donc du contexte économique qu’il faut savoir analyser.

Juridique : l’évaluateur doit posséder des connaissances en droit privé (servitudes, droit des loyers…) et en droit public (droit de l’urbanisme, droit de l’expropriation…).

Fiscales : l’évaluateur doit se tenir informé sur la réglementation fiscale et ses incidences sur le fonctionnement des marchés immobiliers. (Fiscalité locale, Fiscalité sur plus-values immobilières, IFI impôt sur la fortune immobilière, fiscalité sur les revenus foncier, fiscalité sur l’investissement immobilier)

Chasseur immobilier et expert immobilier : les obligations professionnelles du chasseur immobilier le conduisent à s’intéresser à la démarche systémique de l’expertise immobilière.

 

 4. Conclusion : chasseur immobilier et expert immobilier

Chasseur immobilier et expert immobilier

Chasseur immobilier et expert immobilier sont des métiers différents. Mais les exigences clients et les obligations du chasseur immobilier font que ce professionnel se doit de renforcer son savoir-faire dans le domaine de l’expertise immobilière.

 

Chasseur immobilier et expert immobilier

 

Qui sommes-nous ?

Vous avez un projet immobilier ? Une question ? CONTACTEZ-NOUS

Contact LinkedIn

Partager

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Un projet ?

Nous sommes à votre écoute.

Laissez nous vos coordonnés